Dernières chroniques

Derniers livres chroniqués


espace

.

dimanche 31 mars 2013

IN MY MAIL BOX (10)

IN MY MAIL BOX 

Est un RDV hebdomadaire mis en place par Kristi du blog The story siren inspiré par Aela du blog Pop Culture Junkie, les liens sont regroupés chez Lire ou Mourir
C'est un moyen de partager les livres reçus, achetés ou empruntés.
Pour ceux et celles qui souhaitent faire un consolidé, ils peuvent faire une publication mensuelle; Grosso modo c'est le principe, beaucoup d'entre vous l'ont déjà adopté, j'ai trouvé l'idée intéressante je m'y mets aussi.
Ce RDV a évolué je préfère donc mettre le lien direct pour plus d'explications ICI

Vont rejoindre ma PAL 


Pour ce mois de Mars, j’avais besoin de succomber à mes démons, donc aucune culpabilité à l’horizon.
Cette sélection est le fruit de trois sorties en librairie, j’ai bien aimé m’approvisionner dans trois lieux différents, de plus, j’ai effectué ma première visite chez un bouquiniste.
J’ai craqué comme à l’accoutumé sur des genres différents.
En cliquant sur les couvertures vous pourrez lire le résumé de l’éditeur.

1-LES CERFS-VOLANTS DE KABOUL de Khaled Hosseini
Un livre que j’avais lu il y a quelques années, je l’avais prêté et j’ai toujours souhaité son acquisition, et comme je dois le relire pour les baby challenges Drames de Livraddict, l’occasion était idéale.
Je sais déjà que replonger dans ce voyage vers un Afghanistan meurtri va être difficile.
C’est un livre que tout le monde doit lire ABSOLUMENT.



2-LES ETOILES DE SIDI MOUMEN de Mahi Binebine.
Une lecture que j’ai souhaité découvrir, vu les échos des médias autour. C’est un livre qui a reçu un prix littéraire arabe et a été adapté au cinéma dans un film qui porte le titre « Les chevaux de dieu ».
Il s’agit d’un auteur Marocain que je ne connaissais pas et qui en est à son septième roman. Dans celui-ci il s’agira d’une histoire dramatique, une immersion dans la misère et la pauvreté que l’on partage le temps d’un livre avec une jeunesse égarée.



3-FUCK AMERICA « les aveux de Bronski » de Edgar Hilsenrath
Un auteur juif-Allemand qui a survécu à l’Holocauste dont l’œuvre se nourrit de sa propre histoire, il sera question donc d’un texte d'inspiration autobiographique autour des souvenirs et du quotidien d'un écrivain immigrant juif à New York au début des années 50, un portrait burlesque du rêve américain, de plus les couvertures des Éditions Attila sont trop belles et loin d’être insignifiantes.




4-RIEN N’EST TROP BEAU de Rona Jaffe
Il me tardait de découvrir ce livre à la couverture retro, un livre pour les femmes qui raconte l'histoire de secrétaires d'édition dans le milieu des années 50 à New York, un livre qui provoqua l’engouement de millions de lectrices américaines à l’époque.



5-DES SOURIS ET DES HOMMES  de John Steinbeck
Une des œuvres les plus connus de l’écrivain avec « Les raisins de la colère », un classique, court mais réputé intense.




6-L’ÂGE DE RAISON de Helen Fielding
Le tome 2 du Journal de Bridget Jones, une comédie romantique que l’on connait tous, je pense, pour avoir vu le film. J’adore cette femme, on s’y retrouve toutes un peu en elle, et rien de tel pour passer un bon moment revigorant.



7-BALZAC ET LA TAILLEUSE CHINOISE de Dai Sijie
Un voyage vers la chine du temps de la révolution culturelle, bien qu’il s’agisse d’un premier roman, ce denier a déjà été porté à l’écran.




8-FAHRENHEIT 451 de Ray Bradbury
Le livre que je voulais découvrir depuis des années, un vieux livre qui s’avère être l’archétype de la dystopie, ça décrit un futur où l’on brûle les livres !! Ça risque d’être violent !



9-QUITTER LE MONDE de Douglas Kennedy
Les avis sont unanimes, il s’agit du meilleur bouquin de Douglas Kennedy, un drame, une histoire poignante, que je voulais lire coûte que coûte.




10-MILLENIUM 3, LA REINE DANS LE PALAIS DES COURANTS D’AIR de Stieg Larsson
Pour m’auto-encourager à lire cette trilogie cette année et pour enfin pouvoir visionner les films, en premières versions d’abord, et les plus récentes ensuite, j’ai acheté le tome qui me manqué, de plus 2013 est pour moi l’année du polar, des thrilleurs et de l‘horreur donc youpiiiiii



11- 501 ENIGMES de Nicolas Conti
On s’amuse déjà pas mal dessus, histoire d’éduquer un peu notre matière grise.



12-LE GRAND LIVRE MARABOUT DE LA PATISSERIE FACILE
Miam Miam, étant une gourmande et une grande passionnée de cuisine, je n’ai pu résister à ce livre, qui s’ajoute à mes nombreux livres de cuisines, je n’ai réalisé encore aucune des recettes mais ça ne saurait tarder, j’ai l’habitude d’utiliser essentiellement des Larousse, on verra bien ce que cela donnera.


  


Les achats sous influence :


13-C’EST MOI QUI SOULIGNE de Nina Berberova
C’est Elo Melo, une vloggeuse que j’aime beaucoup, qui a lu un extrait de ce livre qui ne m’avait pas laissé indifférente, un roman russe, une autobiographie écrite par une femme qui a traversé le 20ème siècle, qui a partagé sa vie entre la Russie, la France et les États-Unis, et qui a été donc un témoin privilégié des grands évènement de l’histoire, j’attends beaucoup de cette lecture.
Ce qui m’a interloqué c’est le temps écoulé avant que les œuvres de cette auteure ne soient révélées !



14-WALKING DEAD 1, PASSE DECOMPOSE de Robert Kirkman et Charlie Adlard
Bon ben Impossible de résister aux avis de Aniouchka du blog Le petit monde d’Aniouchka, qui ne tarit d’éloges sur cette série, à noter qu’il s’agit de mes premiers comics.



15-WALKING DEAD 2, CETTE VIE DERRIERE NOUS de Robert Kirkman et Charlie Adlard


De passage chez le Bouquiniste chella :

Ainsi donc, j’ai pour la première fois de ma vie, acheté des livres chez un bouquiniste, moi qui pensais qu’il y avait que des livres d’occasion, j’ai eu la surprise d’acheter que du neuf, des découvertes pour moi, tous sous ses conseils.

16-L’HÔPITAL de Ahmed Bouanani



17-LE CHEVAL DE NIETZSCHE de Abdelfattah Kilito




18-L’AMOUR AU MAROC de Christian Houel



19-LE PROCES D’EDMOND JOUHAUD
Un cadeau de bienvenue, je le remercie chaleureusement.



vendredi 29 mars 2013

Challenge #14 Au delà de la peur




Un challenge que j’ai trouvé sur le forum Livraddict qui m’a tout de suite intéressé, étant donné que pour l’année 2013 j’avais préparé une liste de livres dans le thème pour les lire de mon côté, alors ce dernier tombe à pic.

Il s’agit d’un challenge dans le genre Horreur, qui a commencé le 01/03/2012 et se terminera le 01/03/2014 et qui s’intitule «  Au-delà de la peur » toute les explications vous les trouverez ici

Mon dieu, en quoi je m’embarque !!! J’aime trop les films d’horreur mais les livres, je ne sais pas du tout ? Déjà qu’à la lecture d’un thriller, mes nuits sont perturbées, qu’est-ce que ça sera avec l’horreur !?
Je verrai bien J

TOTAL :


Le billet

ROUGE RUBIS par Kerstin Gier



Infos sur le livre :
Titre : Rouge Rubis
           (Tome 1 de la Trilogie des joyaux)
Auteur : Kerstin Gier
Edition : Milan, en 2011 (337 pages)
Traduit par : Nelly Lemaire
Titre original : Liebe geht durch alle Zeiten / Rubinrot
Pays : Allemagne
Publié : 2009






Adaptation cinématographique OUI 




***********************
Pourquoi ce livre ???
Je ne suis pas une spécialiste du genre Fantastique dans les romans jeunes adultes, mais selon plusieurs avis, cette trilogie a le mérite d’innover et de traiter d’un sujet différent que ceux habituellement connus et dont le genre en question « YA » regorge, et c’est cet argument qui a fait que je retienne ce livre.
Il faut aussi savoir que ce livre est l’objet de ma lecture commune avec Sarah dont voici l’avis.
Mon résumé
La famille Montrose vivant à Londres, n’est pas tout à fait, une famille contemporaine ordinaire. Dans sa lignée féminine, certaines des femmes, possèdent un gène particulier qui leur confère la possibilité d’élapser (sauter dans le temps).
D’après des calculs et selon des annales, les filles en question sont toutes identifiées sur des générations.
Alors que dans cette dernière génération on prépare l’élue « Charlotte » à son destin, Gwendelyn, sa cousine, celle de qui l’attention est détournée et qui vit dans l’ombre de Charlotte, se retrouve propulsée dans une histoire familiale très complexe qu’elle n’arrive pas à comprendre.
Les choses se compliquent davantage quand les Villiers, la branche masculine porteuse du même gêne, rentre en jeu et que le mystère commence à planer autour d’un cercle qui cache un secret historique qui remonte à la nuit des temps.

Mon avis
Ce livre s’inscrit dans mon objectif de me faire un avis sur les Romans Young Adult que je ne connais pas très bien.
Je l’ai donc apprécié en compagnie de Sarah, une lecture commune qui s’est faite en quatre séances, bien que l’on avait prévu plus, mais dès la première, toutes les deux avions déjà chamboulé notre planning et on s’est laissé entrainer par l’histoire.
Ce livre se lit avec une facilité extraordinaire, moi qui trouve toujours du mal à rentrer dans mes bouquins, avec celui-ci, ça n’a pas été le cas.
Effectivement, l’écriture est très simple, le style très fluide, et l’histoire m’a intéressé, il y a également le thème abordé par l’auteur qui a suscité ma curiosité, « Les voyages dans le temps ».
Ceux-là s’alternent entre notre époque et le passé, jamais dans le futur (du moins dans ce premier tome), de cette manière, il s’agira de découvrir ce processus, mais surtout de visualiser l’histoire mise en place par l’auteur en même temps que les personnages concernés, une introduction à l'histoire afin de comprendre la situation historique des familles Montrose et de Villiers.
Un certain nombre de personnages habillent le récit, mais on s’y perd pas vraiment, peut être juste un peu, car beaucoup de protagonistes se croisent dans le présent comme dans le passé, mais à la fin du livre, ils y sont détaillés, donc pas trop de soucis.
Parmi les personnages principaux, J’ai trouvé « Charlotte » absente, quant à « Gwendolyne », je ne m’y suis pas vraiment attachée, bien qu’elle soit sympathique, mais un coup de cœur va à sa copine Leslie, que j’ai adoré, je lui trouve toutes les qualités d’une meilleure amie, elle est dévouée, attentive, et protectrice, le genre d’amie concernée par ce qui vous arrive, qui vous accepte, vous aide et jamais ne vous juge, d’ailleurs j’espère que l’auteur n’a pas l’esprit machiavélique au points de renverser la donne dans la suite de l’histoire.
Alors que « Gidéon », l’alter égo (je l’appellerai ainsi), je ne lui fais pas du tout confiance, j’ai eu l’impression que l’auteur faisait planer sur lui de la suspicion malsaine ! Je me trompe peut être mais je pense que dans le second tome, elle lèvera plus le voile sur sa personnalité.
Et bien sûr, il y a également d’autres personnages certains mystérieux et d’autres aux desseins cachés, ce qui alimente le suspens pour la suite.
Cependant, si j’ai un point négatif à soulever, ça serait la gêne que j’ai ressenti tout le long de ma lecture par rapport à l’âge de l’héroïne « Gwendolyn », qui à 16 ans m’a semblait beaucoup plus jeune !!
Tant que je restais cantonnée dans ma vision des choses ça allait, dès que la notion de l’âge refaisait surface je bloquais.
Par contre, si j’ai un point positif à soulever, ça serait l’humour, avec lequel l’auteur s’est montrée très généreuse, j’ai eu le smiley à plusieurs reprises, ce qui a donné de la légèreté supplémentaire à mon petit moment lecture, j’ai bien aimé.
Et le plus indéniable, et qui me donne envie de m’attaquer aux tomes suivants, c’est « Le secret », il y en a un, caché dans le temps et l’espace ! Et je veux bien le découvrir.
L’intrigue autour s’est vite construite dans ce tome, mais je pense qu’il va y avoir des rebondissements, la fin le présage en tous cas et j’espère que l’auteur saura me surprendre, car même si du fait que ça soit du jeunesse et que je sois arrivée à deviner trop de choses, à mon avis, je reste tout de même très loin de ce fameux Secret.  
En conclusion, Cette lecture est agréable, mais ne pas perdre de vu que c’est un roman pour jeunes adultes, donc ce n’est pas assez approfondi, mais si vous aimez les secrets, les voyages dans le temps, les prophéties, les complots mystérieux, les pierres précieuses, les costumes d’antan, la pierre philosophale et surtout si vous voulez une lecture légère et sympathique, ce roman rempli les conditions, sans compter le fait que cette trilogie a eu un énorme succès et dans sa catégorie elle est best-sellers.
Je lirai la suite.
NB : J’ai particulièrement craqué sur les couvertures américaines dans leur version grand format ♥ voici celle du tome 1

 
Bonne Lecture


mercredi 27 mars 2013

LE MONDE DE CHARLIE par Stephen Chbosky



Titre : Le monde de Charlie.
Auteur : Stephen Chbosky  ICI
Edition et sortie en France : 2008, sur photo Sarbacane collection Exprim  2012 (252 pages)
Traduit par : Blandine Longre.
Titre original : The perks of being a wallflowers.
Pays : USA.
Publier : 1999


Adaptation cinématographique : Oui 



***********************
Pourquoi ce livre ???
J’étais à la recherche d’un livre en Anglais, parce que j’ai pour but cette année de progresser un peu dans la langue de Shakespeare, et suite à la chronique de Hajar du blog LaCulture Hajarienne, qui disait qu’il s’agissait d’une lecture facile pour les débutants, moi choix s’est porté dessus, et je l’ai acheté.
Quelques temps plus tard, il y a eu un engouement autour, à l’occasion de son adaptation sur grand écran, la blogosphère littéraire étant en effervescence, je n’ai pu me résigner à patienter et je l’ai acheté dans la langue de Molière, mais j’ai dû attendre sa réédition. 

Mon Résumé
Dans les années 90, on partage une année au lycée en compagnie de Charlie, un garçon émotionnellement immature mais intellectuellement avancé pour son âge, qui va rencontrer deux amis, Patrick et Sam, avec qui sa vie prendra une autre tournure où il y aura aventures et révélations. 

Mon avis
Une valeur sûre, un livre coup de cœur pour beaucoup de mes amis lecteurs et bloggeurs, un best-seller aux Etats-Unis, récemment adapté au cinéma…..et pourtant !
En lisant ce livre, je ne m’attendais pas à ressentir une telle distance avec Charlie !
Qui est Charlie ?
C’est un jeune adolescent qui n’est pas tout à fait comme les jeunes de son âge, « Pas raccord » est d’ailleurs le titre de la première édition du livre, mais à l’occasion de la sortie du film, une réédition a été faite sous le nom « Le monde de Charlie »
Et c’est exactement le thème ; Toute l’histoire tourne autour de la vie de Charlie.
J’ai pourtant adhéré à l’idée de l’auteur et à sa façon de construire son récit, il s’agit d’un roman présenté sous la forme épistolaire et diaristique, du début jusqu’à la fin, ainsi on apprend à connaitre Charlie un jeune adolescent d’une quinzaine d’années qui raconte son quotidien dans une série de lettres à un anonyme et dans un seul sens.
Charlie écrit donc des lettres à une personne qu’il ne souhaite pas qu’elle le connaisse.
J’ai pensé être ce confident à un moment, mais je n’ai pu confirmer cela, j’en ai même encore des doutes, à cause des premières phrases retranscrites au début du roman, et ce flou m’a dérangé, je n’ai malheureusement pas pu lire entre les lignes, et c’est le premier point négatif auquel je me suis confrontée.
A partir de ce récit, l’auteur nous dresse le portrait de l’adolescent mal dans sa peau qui ne situe pas sa place dans la société dans laquelle il évolue.
Le sujet traité est très intéressant, il n’est pas foncièrement original, mais il reste intéressant car il résume les doutes et les souffrances ressenties à cette période de notre existence qui reste un tournant difficile et délicat, on parle d’ailleurs souvent de la crise de l’adolescence.
Le deuxième point qui a fait que je ne sois pas rentrée dans l’histoire c’est le langage de Charlie, très particulier, sa timidité et son hypersensibilité, à cause de quoi je n’ai pu lui associer l’âge de 15 ans, j’ai eu beau me dire que c’est un garçon qui souffre de problèmes psychologiques, qu’il est introverti, et qui vit dans sa bulle, la notion d’autisme (alors qu’il en était pas question dans ce livre) a perturbé ma lecture.
Ce que j’ai apprécié par contre, c’est la description très approfondie des différents personnages, et pour lesquels l’auteur a dépeint un riche panel, du point de vu traits de caractères, tous sont différents les uns des autres, ce qui est le reflet exacte de la réalité de cet âge, où les adolescents sont dans le dépassement de soi pour sortir du lot.
Par ailleurs, Je trouve que la fin du livre est trop vague, pour un roman destiné aux jeunes !!! Une révélation, qui est plus dans le sous-entendu que dans le cash !! Heureusement que j’ai pu voir le film dont les images apportent l’éclairage souhaité.
L’auteur a donc voulu viser un profil bien particulier, dans le but de faire une mise au point sur les jeunes ados solitaires que l’on taxe de bizarre et que donc on marginalise davantage, afin d’expliquer que derrière un comportement peu classique, il y a toujours une histoire difficile et qui fait mal. 
En toute modestie, je ne pense pas être passée à côté du message qu'a voulu faire passer l'auteur, je n’ai tout simplement pas été touchée, j’aurai aimé le lire plus tôt, lorsque j’étais encore moi-même une adolescente, en 1999 à sa première sortie ça aurait été idéal.
Pour les plus jeunes, c’est une autre histoire, à mon avis, c’est un livre à lire pour sensibiliser sur la différence, la tolérance, les expériences de l’adolescence, l’influence, l’intégration, vu que l’auteur a eu l’excellente idée d’aborder plusieurs sujets comme l'exclusion, l'homosexualité, le deuil, l'inceste, le déni familial, le traumatisme, le sexe, l’alcool, la drogue, l’amour, l’amitié…
Pour ma part, je projette de relire ce livre en version originale « Anglais », ça me permettra peut-être d’y être plus sensible, et donc de revoir ma note à la hausse, mais aussi ça sera l’occasion de relever toutes les références musicales et littéraires que l’auteur a cité dans son roman et que j’ai particulièrement apprécié d’autant que les années 90 sont les années de mon adolescence à moi aussi, il n’y avait ni internet, ni CD, et pas de téléphone portable J du coup pour certaines choses comme l’échange des cassettes j’y étais particulièrement touchée.

Moyennement aimé

vendredi 22 mars 2013

Challenge #13 Arc-en-ciel


Un petit challenge tout en couleur annonciateur du printemps, c’est chez Péléane que ça se passe, vous pouvez vous joindre à nous.

Le principe est simple : prendre en photo une pile de nos livres en suivant les couleurs de l'arc-en-ciel, et la photo doit faire apparaître seulement les tranches des livres pour que l'on puisse voir le dégradé de couleurs. 

On a jusqu'au 31/12/2013 pour les lire dans leur totalité, il y en a deux que je lis en ce moment.

* Violet
* Bleu
* Vert
* Jaune
* Orange
* Rouge


Voici mon arc en ciel :





BILAN